L’apparition de la fièvre est une réaction corporelle à une possible infection. Prendre la température n’est pas un acte aussi anodin que ce que l’on pourrait penser. Pour ne pas vous tromper, suivez nos recommandations :

Les différentes méthodes de prise de température :

Prendre la température dans la bouche.

La bouche est considérée comme une représentation fiable de la température interne lorsque le thermomètre est placé le plus loin possible sous la langue. Sortez l’appareil de sa boite et allumez-le. Insérez une protection en plastique sur l’embout métallique (si vous en avez) et posez-le avec soin le plus loin possible sous la langue. Fermez ensuite vos lèvres pour le maintenir en place jusqu’à ce qu’il émette un bip et vous donne une lecture. Cela peut prendre quelques minutes, il vous faudra respirer par le nez pendant tout ce temps.

  • Si vous n’avez pas de protection jetable pour l’embout, vous devez le nettoyer avec du savon et de l’eau tiède (ou de l’alcool à 90°) avant de le rincer à l’eau froide.
  • Attendez entre 20 et 30 minutes après avoir fumé, mangé ou bu des liquides chauds ou froids avant de prendre votre température au niveau de la bouche.
  • La température interne normale se situe autour des 37 °C (bien que celle-ci peut varier à cause de nombreux facteurs), mais la température prise au niveau de la bouche a tendance à être légèrement plus basse avec une moyenne qui se situe généralement autour des 36,8 °C.

Prendre la température au niveau du rectum.

On prend généralement la température au niveau du rectum chez les nouveau-nés et les jeunes enfants, même si cette méthode est aussi très précise pour les adultes, mais un peu inconfortable. Avant d’insérer le thermomètre dans l’anus, vous devez vous assurer de le lubrifier avec un gel à base d’eau ou de la vaseline. Vous devez généralement lubrifier l’embout de l’appareil, cela permet de l’insérer plus facilement et de diminuer la gêne. Écartez les fesses (c’est plus facile si le patient est allongé sur le ventre) et insérez l’embout du thermomètre sur environ 1 cm dans le rectum. Ne forcez pas si vous sentez une résistance. Attendez une minute ou plus jusqu’à ce que l’appareil sonne, puis retirez-le doucement.

  • Vous devez faire bien attention de vous nettoyer les mains et de laver l’appareil après une prise de température au niveau du rectum, car la bactérie E. coli présente dans les fèces peut provoquer des infections graves.
  • Si vous utilisez cette méthode, vous devriez envisager d’acheter un appareil avec un bout plutôt flexible pour diminuer la gêne ressentie.
  • Les mesures au niveau du rectum avec un appareil électronique peuvent parfois présenter un degré d’écart par rapport à des mesures faites au niveau de la bouche ou des aisselles.

Prendre la température au niveau des aisselles.

Les aisselles sont aussi un bon endroit pour prendre la température interne, mais elles ne sont pas considérées comme une zone aussi précise que la bouche, le rectum ou l’oreille. Après avoir installé un capuchon de protection sur l’embout de l’appareil, assurez-vous que l’aisselle est sèche avant de le mettre. Posez l’embout au centre de l’aisselle (en le dirigeant vers le haut, vers la tête) et assurez-vous que le bras est bien contre le corps pour piéger la chaleur interne. Attendez plusieurs minutes ou jusqu’à ce que l’appareil sonne.

  • Vous devez attendre au moins une heure après avoir fait des exercices ou après avoir pris un bain chaud pour prendre la température au niveau des aisselles ou de toute autre zone du corps.
  • Pour arriver à des résultats plus exacts, vous pouvez prendre la température au niveau des deux aisselles et faire la moyenne des deux.
  • Les mesures prises au niveau des aisselles ont tendance à être plus basses que celles faites dans d’autres zones, la température moyenne y est généralement de 36,5 °C.

Prendre la température avec un thermomètre auriculaire.

Il possède généralement une forme différente des thermomètres normaux, car il est spécifiquement conçu pour s’adapter à la morphologie du canal auriculaire. Il mesure les rayons infrarouges (la chaleur) émis par le tympan. Avant de mettre l’appareil dans l’oreille, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de cérumen et qu’elle est bien sèche. L’accumulation de cérumen et de saletés pourrait réduire la précision de la lecture. Après l’avoir allumé et avoir recouvert l’embout d’une protection stérile, maintenez la tête en place et tirez sur le haut de l’oreille pour rendre le canal plus droit et faciliter l’insertion de l’appareil. Il n’est pas nécessaire de toucher le tympan avec l’extrémité de l’appareil, car il est conçu pour mesurer la température à distance. Après avoir créé un joint étanche en poussant l’embout dans le canal, attendez d’entendre la sonnerie qui indique que la lecture est terminée.

  • La façon la plus sûre et la plus efficace de se nettoyer les oreilles est d’y faire couler quelques gouttes d’huile d’olive, d’huile d’amande, d’huile minérale ou d’une huile spéciale chaude pour ramollir le cérumen avant de les rincer en les irriguant avec une poire en caoutchouc et quelques gouttes d’eau. Il est plus facile de se nettoyer les oreilles après une douche ou un bain.
  • N’utilisez pas de thermomètre auriculaire si vous avez une infection, une blessure ou si vous vous remettez d’une opération chirurgicale.
  • Un des avantages de ce genre d’appareils est que si vous l’installez correctement, son utilisation est rapide et plutôt précise.
  • Ils ont tendance à être plus chers que les thermomètres standards, mais leur cout a quand même beaucoup baissé ces dix dernières années.

Prendre la température avec un thermomètre à cristaux liquides.

Les thermomètres à cristaux liquides (sous forme de bandes) se posent contre le front et sont devenus une technique plutôt populaire de prise de la température chez les enfants, mais leur précision peut varier de beaucoup. Les cristaux liquides dans le dispositif réagissent à la chaleur en changeant de couleur pour indiquer la température sur la peau, mais pas à l’intérieur du corps. On les pose généralement sur le front (à l’horizontale) pendant au moins une minute avant la lecture. Avant de les appliquer, vous devez vous assurer que le front ne transpire pas et ne présente pas de coup de soleil, car cela pourrait affecter la précision du dispositif.

  • Il est difficile d’obtenir des résultats au dixième de degré, car les cristaux liquides ont tendance à montrer une gamme de températures en changeant de couleur.
  • Pour obtenir une meilleure précision, posez la bande sur la tempe, c’est-à-dire sur l’artère qui palpite sur le côté de la tête. Le sang qui traverse cette zone est à la même température que votre température interne.

Sachez interpréter les lectures.

N’oubliez pas que les nouveau-nés ont souvent une température interne plus basse que celle des adultes, en général 36,1 °C au lieu des 37 °C chez les adultes

. Ainsi, une lecture qui pourrait indiquer une fièvre légère chez l’adulte (par exemple 37,8 °C) pourrait indiquer quelque chose de plus grave chez un bébé. En plus, les différents types de thermomètres ont des éventails différents de « température normale », car ils mesurent la température interne à des endroits différents. Par exemple, votre enfant pourrait avoir de la fièvre dans les situations suivantes : si la température rectale ou auriculaire est de 38 °C ou plus, si la température orale est de 37,8 °C ou plus ou si celle mesurée au niveau des aisselles est de 37,2 °C ou plus.

  • En général, vous devez contacter votre médecin si votre bébé (de trois mois ou moins) a une température rectale de 38 °C ou plus, si votre enfant de trois à six mois a une température rectale ou auriculaire de plus de 38,9 °C, si votre enfant de six mois à deux ans a une température supérieure à 38,9 °C, quel que soit l’appareil que vous utilisez, et ce pendant 24 heures.
  • La plupart des adultes peuvent tolérer une fièvre jusqu’à 39 ou 40 °C pendant de courtes périodes sans avoir aucun problème. Cependant, les températures entre 41 et 43 °C, appelées hyperpyrexie sont des cas graves et demandent des soins médicaux. Une température supérieure à 43 °C est presque tout le temps mortelle.

Nos conseils sur l’utilisation des thermomètres :

  • Lisez avec soin les instructions livrées avec l’appareil. Même si la plupart d’entre eux fonctionnent de la même façon, vous devez vous assurer de bien comprendre comment le vôtre fonctionne pour bien vous en servir.
  • Préparez-le à lire la température en appuyant sur le bouton de marche et en vous assurant que la température de départ est à zéro avant d’installer l’embout protecteur sur l’extrémité métallique.
  • Vous trouverez des embouts protecteurs dans tous les endroits qui vendent des thermomètres (dans les supermarchés, les pharmacies, etc.). Ils ne coutent généralement pas cher et s’adaptent à votre appareil, quel qu’il soit.
  • Les bébés pourraient ne pas bien réguler leur température interne lorsqu’ils sont malades et ils pourraient devenir plus froids que chauds lorsqu’ils ont de la fièvre.
  • Attendez environ un quart d’heure avant de prendre la température si vous avez consommé une boisson chaude ou froide.

Avertissements

  • Une température auriculaire de 38 °C ou plus est considérée comme de la fièvre, mais si votre enfant a plus d’un an et s’il boit beaucoup de liquides, s’il joue et dort comme d’habitude, il n’y a pas de raison de vous inquiéter et de lui donner un traitement.
  • Les températures de 38,9 °C ou plus combinées à d’autres symptômes comme une irritabilité inhabituelle, une gêne, une léthargie et de la toux ou une diarrhée moyenne ou grave devraient vous amener à consulter un médecin.
  • Voici quelques-uns des symptômes d’une fièvre élevée (39,4 à 41,1 °C) : des hallucinations, une confusion, une irritabilité grave et des convulsions, ce sont des urgences médicales et vous devriez consulter immédiatement un médecin.