Les thermomètres de cuisson - Meilleur Thermomètre

A moins d’être un cuisinier émérite digne de « top chef », surveiller vos aliments du regard n’est pas le moyen le plus efficace ni le plus sûr d’évaluer leur degré de cuisson. Et encore, même les grands cuisiniers utilisent un thermomètre de cuisson finalement…

Les thermomètres de cuisine numériques offrent non seulement un accès rapide et facile aux données de cuisson, mais assurent également le bon déroulement de votre processus de cuisson.

La rapidité, la précision et le design des thermomètres de cuisine vous seront utiles pour tout types d’aliments, de la cuisson de la viande aux gâteaux au chocolat – et tout ce qui se trouve entre les deux ! Les thermomètres de cuisson sauront vous conquérir.

Un outil d’aide à la cuisine

Les thermomètres de cuisson - Meilleur ThermomètreLe thermomètre culinaire est devenu un outil d’aide à la cuisine très tendance. Qu’on l’utilise ponctuellement ou quotidiennement, il facilite grandement le travail des chefs étoilés, certains se servant de modèles bien ciblés. Il ne fait aucun doute que les multiples fonctionnalités de chaque thermomètre sauront égayer votre cuisine, et sublimer vos petits plats, tout comme vos préparations gastronomiques.

La cuisine, et plus encore la pâtisserie demandent une maîtrise parfaite de la température et bien sûr, du temps de cuisson. Grâce à un thermomètre de cuisine à sonde, il n’y a plus de risque de servir un rôti de bœuf trop cuit, une terrine maison ratée ou une couverture en chocolat immangeable : le menu réussi est à portée de main… de l’entrée au dessert.

Les thermomètres de cuisine à sonde restituent précisément la température sur un écran digital. Sonde rigide ou souple, c’est selon l’ utilité mais pensez que la sonde souple, plus longue, est plus pratique pour prendre une température lorsque le plat est au four. Si vous hésitez entre 2 modèles, regardez les fonctions : certains thermomètres de cuisine sont équipés de 2 sondes : pratique si vous lancez plusieurs préparations en même temps. D’autres modèles, en plus d’avoir un minuteur, sont dotés de programmes prédéfinis pour réussir les cuissons à coup sûr, idéal pour vaquer à ses occupations pendant la cuisson.

Les différents types de thermomètres

Les principaux modèles de thermomètres.

Il existe sur le marché de nombreux modèles et types de thermomètres, répondant à de nombreuses utilisations dans les domaines de la cuisine, de la pâtisserie et de la charcuterie. De façon très générale, nous recensons 4 grands types :

• Les thermomètres à graduation ou à colonne (le mercure est maintenant remplacé par un liquide rouge) :

Les thermomètres de cuisson - Meilleur Thermomètreun incontournable dans les cuisines depuis la nuit des temps ! Efficace, précis mais fragile il ne tombera jamais en panne 😉 Cependant sa fonction est plus limitée que les autres dans la mesure où l’amplitude thermique est beaucoup plus réduite qu’un thermomètre digital. Les thermomètres à graduation sont essentiellement prévus pour la pâtisserie, et plus précisément pour la cuisson du sucre. Les écrans de lecture de certains modèles de thermomètres à graduation vous permettent de consulter les indications de zone de cuisson afin de savoir à quel stade vous en êtes. Il faut dire que cela représente une aide très précieuse. En règle générale, la température maximale supportée par les thermomètres de ce type est de 80°C. Vous noterez que bien souvent, les thermomètres à graduation apparaissent sous l’appellation « thermomètre confiseur» ou « thermomètre à sucre» dans les boutiques en ligne.

• Les thermomètres à cadran :

de moins en moins utilisé car peu précis, ils permettent de prendre la température uniquement dans un milieu fermé (four, frigo, cave, …) et non une température de surface ou à coeur.

• Les thermomètres à sonde :

Les thermomètres de cuisson - Meilleur Thermomètrefaciles à utiliser et très précis, ils permettent de connaître la température à coeur d’un aliment mais peuvent également servir à mesurer la température du caramel, des sirops, du chocolat (pour la courbe de tempérage), du foie gras, des sauces, …

Les thermomètres à sonde sont les plus répandus sur le marché et ils ont pour caractéristique majeure d’être électroniques. Comme leur nom l’indique, les thermomètres à sonde disposent d’une sonde (encore heureux !) qui sert à relever la température des aliments à leur cœur. Ainsi, dans le cas d’une viande, la sonde sera insérer profondément dans la chair afin de déterminer la température de la manière la plus exacte qui soit. Même s’ils sont souvent surnommés « thermomètres à viande », les thermomètres à sonde peuvent être utiles pour tout autre type de préparation : sucre cuit, chocolat chaud, boisson, foie gras, entre autres.

On distingue les modèles à sonde « fixe » qui permettent d’obtenir la température à un instant « T », des modèles à sonde « filaire » qui offrent une lecture continue. Ces derniers modèles ont un boitier électronique plus poussé avec des fonctionnalités supplémentaires intéressantes (minuteur, alarme, …). L’utilisation est très simple, il vous suffit de placer la sonde dans votre aliment ou directement dans le four/casserole et de laisser passer le câble par la porte du four avec le boitier à l’extérieur.

Les thermomètres à visée laser ou infra rouge :

Les thermomètres de cuisson - Meilleur ThermomètreLes thermomètres à infrarouge prennent l’étrange forme d’un pistolet. À l’inverse des thermomètres présentés plus haut, ils ne sont jamais en contact avec l’aliment en question. Ainsi, les thermomètres infrarouges mesurent la température en surface. Dans la mesure où ils ne permettent pas la prise de température à cœur, ils sont donc à éviter pour la cuisson des viandes. ; par contre, ils sont plus adaptés pour la prise de température d’un liquide. Dans tous les cas, il faudra éviter ce genre de thermomètre pour une préparation culinaire exigeante et pointue.

L’intérêt majeur est « hygiénique », puisqu’il permet de limiter le contact direct avec les aliments lors de la prise de température. Cependant ils sont très pratiques pour connaître la température à l’intérieur d’un réfrigérateur, congélateur, d’un four à pain, etc …

Comment choisir son thermomètre ?

Tout dépend de l’utilisation souhaitée (pâtisserie, cuisine, charcuterie, sucre, …). Toutefois, voici les principaux éléments à prendre en compte et à connaître :

1) Le degré de précision que vous avez besoin et que le thermomètre vous propose : au dixième de degrés près ou au degré ? Les thermomètres à colonne / graduation apportent une lecture très précise mais souvent de fois plus contraignante à lire.

2) L’amplitude thermique : suivant l’utilisation désirée, contrôlez l’échelle de température des thermomètres. Par exemple de -50 à + 250°C ou encore de +80 à +200°C …

3) La compatibilité induction : il est important de savoir que de nombreux thermomètres à sonde ne sont pas compatibles induction ! Soyez vigilant si vous travaillez sur cette source de chaleur.

4) La polyvalence : est-ce que le thermomètre fait minuteur?est- ce qu’il a une alarme? est -ce qu’il s’aimante? …

5) Les autres caractéristiques : le poids, l’esthétique, la prise en main, l’IP, la durée de la garantie, …

Votre thermomètre est-il précis ?

C’est le critère de sélection numéro un d’un thermomètre culinaire : sa précision. Parmi les thermomètres à sonde, certains donnent une température au dixième de degrés près quand d’autres étonnent de par les écarts parfois illogiques qu’ils relèvent entre deux mesures. D’après notre expérience, pour éviter les mauvaises surprises, il est quoi qu’il arrive toujours plus sûr de miser sur un thermomètre à graduation, ce type de modèle offrant une lecture on ne peut plus précise.

Votre thermomètre est-il compatible induction ?

La compatibilité avec l’induction est un autre critère incontournable. Il faut savoir que la majorité des thermomètres à sonde, par exemple, ne sont pas compatibles avec les systèmes induction. D’ailleurs, les sites e-commerce mentionnent rarement ce détail, qu’il est pourtant capital de connaître avant de procéder à l’achat. Aussi, nous ne pouvons que vous conseiller de bien vous renseigner.

Votre thermomètre a-t-il une bonne échelle de mesure ?

L’échelle de mesure de la température est un troisième facteur à considérer avant de choisir votre thermomètre culinaire. Tout thermomètre supporte une température de mesure maximale et minimale. Les meilleurs thermomètres peuvent descendre en dessous de 0°C,  d’autres commencent à 30°C, d’autres encore à 80°C. Cette caractéristique est essentielle car elle en dit long sur la nature du thermomètre et sur son domaine de prédilection (mesure d’une sauce, d’un dessert glacé, d’une viande cuite au four etc.).